Cette année, 5 semaines de vacances consécutives au compteur ::: Avec cette impression d'être étudiante de nouveau ::: De voir l'été s'étirer en longueur ::: Bon, en vrai, bien évidemment, ces 5 semaines ont filé comme l'éclair ::: Mais j'ai quand même l'impression qu'elles ont compté double ::: Sur différents plans ::: Pas de grand voyage cet été ::: C'est bien dommage car avoir autant de temps permet de partir longtemps et donc loin, partir loin et donc longtemps ::: Toutefois, mes destinations de rêve se trouvent dans l'hémisphère sud et sont donc en hiver quand nous, nous sommes en été ::: C'est moins rigolo* (et surtout plus/trop cher) :::  Pas de grand voyage mais des voyages en très bonne compagnie donc :::

Comme un échauffement, j'ai commencé en juillet par un week-end prolongé en amoureux à Aix avec une virée à Avignon pendant le festival ::: Une première pour moi ::: Et deux spectacles vus : "Naturellement belle" (à Paris ici) et les Swing Cockt'Elles ::: Ou comment aller voir des gens que l'on connait dans la vraie vie sur scène! ::: 

avi

Et en août, j'ai replongé à Aix ::: Entre ami.e.s ::: Avec un accueil de princesse ::: De quoi vraiment décompresser au bord de la piscine ::: Le programme était simple : apéro/piscine-piscine/apéro ::: Au rayon culture, on a poussé le vice avec l'expo "Turner et la couleur" et une visite "Sur les pas de Cézanne" (chaudement recommandée, et surtout, surtout, demandez Stella) ::: Et une bonne pincée de yoga (toujours au bord de la piscine) ::: Sans oublier les glaces au calisson ::: 

aix_n

Puis, virées sur mes terres natales dans l'attente d'un heureux événement (bien arrivé, O. complète ma petite collection à merveille!) dans le meilleur des rôles, celui de tante ::: 

amiens_n

A Paris, de longues balades, deux trois séances de ciné (à voir absolument : Toni Erdmann et Rester vertical) et du yoga (beaucoup) en extérieur, entre la tour Eiffel et le Louvre ::: De longues heures passées au Palais de Tokyo en compagnie de Houellebecq (et de Clément) et surtout avec les oeuvres de Mika Rottenberg ::: Une révélation ::: 

yoga

Et il était l'heure de partir pour la Corse ::: Après une première expérience plus qu'agréable à Ajaccio, j'ai tenté les environs de Porto Vecchio avec Karine ::: Je valide les eaux turquoises translucides, le soleil généreux, les escaliers de Bonifacio et la brousse de brebis ::: Deux adresses gourmandes à retenir ::: A Lecci/Saint-Cyprien, tentez la soupe de poisson et le(s) dessert(s) en duo à l'Emporium ::: A Porto V., chez A Furana les brochettes de Saint-Pierre aux noisettes et les beignets de fleurs de courgettes à la mousse de brousse (!) m'ont ravie (et pas que moi d'ailleurs) ::: Sans oublier la glace à la châtaigne (locale) :::  

corse

Et tu le vois l'Elephant là? Maintenant tu ne vois que lui...

corse3

 Plage de Palumbaghja (la plus belle?)

Côté lecture, j'ai fait le plein et je recommande surtout Les jours infinis de Claire Fuller (glaçant et donc raffraîchissant pendant cet été caniculaire) et Juste avant l'oubli d'Alice Zenitzer (ou comment lire sur une île en étant soi même sur une île et bercée par le bruit des vagues, quand la bande-son de la vie fait écho à celle des mots) :::Et puis il y a eu cette main posée sur une vitre qui attendait la mienne à l'aéroport, avec ce sourire bleu, soit une bonne, très bonne raison de rentrer montrer mes traces de bronzage ::: 

Et voilà, les 5 semaines sont déjà derrière moi ::: Et déjà de jolies choses se profilent pour la rentrée ::: Et votre été à vous ? ::: 

* En même temps, les Galapagos en août (et donc en hiver), c'était quand même très, très bien, hein.