Ida

Pologne, 1962 ::: Ida sort du couvent pour découvrir qui elle est :::

Ce film est un poème, dans ses nuances de gris, dans son intensité, avec les bruits de la neige ::: Chaque plan est une photographie ::: Chaque grain de peau est une mélodie ::: Et le Polonais est la langue des survivants ::: C'est très beau, à voir, vraiment :::