Un week-end ficelle picarde 

20140208_195250

J'ai raté la Chandeleur, j'ai raté mes crêpes comme jamais ::: Une petite honte personnelle ::: En même temps, je suis picarde, pas bretonne ::: Heureusement, la pâte de speculoos a sauvé le coup ::: Paulette, tu n'imagineras pas que le Gersois ne connaissait pas la pâte de speculoos ! ::: Ouf, le dommage est réparé ::: Et quand je vois la vitesse à laquelle ledit pot se vide, ça doit bien lui plaire ::: Savourer la tempête vue d'Amiens ::: Une nuit presque blanche tellement le vent souffle ::: Au petit matin, ouvrir les volets sur le canal, avec ce ciel bleu rose ::: Impression soleil levant ::: La nuit fut pleine de surprises, entre une larsen party, un garçon en collant rose (décidément), un dîner japonais dont vont se souvenir les autres clients (pardon !) et une chenille endiablée dans un bar ::: Dans le nord, on n'a pas de soleil mais on a le sens de la fête ::: Se dire qu'il serait bien d'installer une balançoire au milieu du salon ::: Apprendre une récitation, du poulet basquaise pour le déjeuner dominical, prendre un thé et faire une sieste au soleil (picard), la vie de famille comme je la croise trop rarement de ce côté ::: J'aime ça et on a promis de le refaire plus souvent :::