La gastronomie en jogging (pour les gourmandes qui voulaient savoir)

chateaubriand

Au Chateaubriand, on se réconcilie avec les escargots, servis avec une sauce à la betterave, mais pas avec la serveuse ::: Des petites mises en bouche* au plateau de fromages et aux desserts** en passant par une daurade en bouillon et une poulette (qui a bien couru dans les verts pâturages) aux champignons et au céleri, tout est bon comme dans le cochon ::: Bon, un petit cochon aux petits oignons ::: C'est fin, les associations surprennent mais se révèlent en bouche ::: Pour le vin, le choix revient à Monsieur, mais impossible de me souvenir du nom du divin breuvage ::: Drame, c'est en bas de chez moi et je n'ai qu'une envie, y retourner ! ::: Reste plus qu'à essayer Le Dauphin maintenant même si le marbre me fait un peu peur :::

* Gougères au fromage, les fameux escargots, petit bouillon au foie gras, lamelles de maquereau cru aux racines et un truc à boire avec du poisson dedans que la serveuse a bien failli me faire absorber par les narines si elle avait pu / ** Petite poire au chocolat, glace de lait ribot servie avec (aucun souvenir, j'étais occupée avec le fromage) et papaye au pan masala......voilà comment se transformer en bloggeuse culinaire...misère !