la vie paisible

11 février 2016

Miscellaneous ::: 1

Un hôtel

Dans la série, je dors à l'hôtel alors que je vis à Paris ::: J'ai passé une nuit dans une chambre toute blanche ::: Entre (re)naissance, virginité retrouvée et nuit blanche ::: Faut aimer les grands miroirs dans la douche ::: On ne peut pas se rater ::: Il faut quand même dire que le blanc, c'est salissant ::: Mais, au petit matin blanc devant un café noir, il y a comme une sensation de renouveau assez intéressante ::: 

Un hôtel (encore)

Le rendez-vous est pris pour tester une des chambres de cet hôtel cinéphile ::: Il paraît que c'est là qu'on fait des bébés ::: "Elle avait des bagues à chaque doigt, des tas de bracelets autour des poignets..." ::: En revanche, et déjà, le bar et sa carte de cocktails ont répondu à toutes mes attentes (que j'ignorais totalement puisque c'était une surprise) ::: Mademoiselle K (ahahaha !) ::: Cette adresse s'ajoute à la (déjà) longue liste des endroits pour flirter avec un date, papoter avec des ami(e)s et raconter les nuits blanches un jour d'anniversaire en toute intimité ::: 

Un article

Trouvé ici, cet article parle à la Picarde en moi et à la parisienne que je suis depuis 20 ans cette année ::: Depuis deux ans, je vis dans ma parka à capuche (tellement pratique la capuche pour faire face aux aléas climatiques) ::: Je pourrais dormir dans cette parka ::: "Cette parka" d'ailleurs n'existe pas, j'en ai deux en fait ::: Je regarde toujours mes bottes en caoutchouc avec envie ::: Tout en portant des jupes courtes même sous zéro ::: Mais avec des chaussures de garçon ::: Mon boulot parmi des hommes joue sur ma garde-robe ::: Petite schizophrénie modeuse ::: Au fond, on le sait, je rêve de vivre en maillot de bain (mais sans les bottes quand même) :::

Un lieu

Quand l'organisatrice de choc sort ses griffes, on se retrouve par surprise dans cet endroit qui fait tout ::: Mais vraiment tout ::: Du restaurant en passant par le salon de thé et les fêtes d'anniversaire comme à la maison ::: Tout est frais et bon ::: L'accueil n'est que sourire ::: Et Cerise sur le Cosmo, il y a, au petit coin, une armada de produits en libre accès pour se re-faire une beauté :::  

Compteuse de pas

Oh ! Un podomètre sur mon nouveau téléphone ::: Je deviens littéralement hystérique si je ne fais pas mes 10 000 pas par jour ::: Déjà que je ne marche pas, je cours ::: Oui, je suis celle qui soupire derrière vous quand vous n'avancez pas assez vite à mon goût ::: C'est la moi la folle qui sème ses copines en route ::: Maintenant, je suis capable de faire le tour du quartier, même sous la pluie et ma capuche, pour avoir mon compte alors d'aller dormir ::: Picarde en liberté, bonjour ::: 

La collectionneuse 

Avec les cheveux courts, j'ai repris le goût de porter des (petites) boucles d'oreilles ::: Mon fournisseur officiel est celui-ci ::: J'ai toute la collection, ou presque ::: Et puis, il y a les bracelets ::: Autour des poignets ::: Et là, même mes copines se mettent à m'en offrir ::: Il me faut un bon petit quart d'heure le matin pour enfiler ma collection ::: Doux Jésus, la vie n'est pas facile :::  

 

Posté par _annabelle_ à 10:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 février 2016

Et sinon, t'as des résolutions pour 2016 ?

2016...l'année de la fraise ::: ça marche pour tout ::: Elle est parfaite cette rime ::: John Lennon aurait dit ::: deux points, ouvrez les guillemets ::: La vie c'est ce qui arrive quand ... blablabla ::: Alors aucune résolution, aucune décision ::: Seulement des envies ::: Continuer à faire un beau Karnapidasana ::: Et puis le grand écart aussi ::: En dehors de ces deux prouesses physiques ::: Pour le rester, je vais continuer de prendre des décisions qui me permettent de me regarder dans le miroir sans blêmir ::: Mais en rougissant de plaisir :::  

 

roses

Posté par _annabelle_ à 15:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 janvier 2016

Heureusement, il y a Paris

Le retour à Paris est rude ::: Jo appelle ça l'effet kisscool des vacances au soleil en plein hiver ::: Faut dire que passer de 32 degrés à 4 degrés, le tout en un tour d'avion ::: C'est rude ::: Heureusement, il y a les goûters chez Jean-Paul Hévin et les brunchs aux Bonnes Soeurs ::: Les soirées cocktails au Dirty Dick ::: La cantine aux Saint-Jacques ::: Les dîners chez Tien Hiang (la grande découverte de ce début d'année) et chez Thaï House ::: Et les dîners hebdo avec Marnie dans notre cantine japonaise ::: Pas tout le même jour non plus ::: La bonne résolution du retour au yoga (et de faire un karnapidasana presque parfait) ::: Les séances ciné avec Mistress America, The Danish Girl (avec un gros bémol géographique), Carol et Joy ::: Que des films sur des femmes ::: Des pulls soldés pour se réchauffer et des balades dans Paris by night ::: Et puis, il y a des concerts (Balthazar ce soir !), des dîners et des apéros à venir ::: Des films à voir et des livres à lire (le dernier Olivier Adam me fait de l'oeil) ::: J'attends aussi d' "heureuses nouvelles" et celles là je les attends de pied ferme ::: 

 

st-martin

Canal Saint-Martin, vidé de sa substance

Posté par _annabelle_ à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2016

Moi aussi je suis une blogeuse beauté

Quand j'ai préparé ma valise pour le Sénégal, la question des solaires s'est vite posée ::: Peau de picarde, Bonjour ::: Mais trouver des solaires en décembre, c'est comme... ::: En cette saison, dans les pharmacies, ne sont proposés que des produits pour le visage ::: Vous partez au ski ? ::: Pas tout à fait ::: Mais presque, sans la neige, sans les skis et sans combinaison intégrale mais presque ::: Coup de chance, coup de hasard ::: Dans ma pharmacie préférée, je suis tombée sur ça ::: Bon, c'était ça ou un lait épais pas très sexy ::: Non, ce billet n'est pas sponsorisé ::: Une huile à indice 50 ::: Avec une odeur divine ::: J'ai tenté le coup, pas très rassurée par le côté huileux de la chose ::: (est-ce bien efficace ?) ::: Résulat ? ::: Avec l'envie de se tartiner sans se faire prier ::: Pas un seul coup de soleil ::: Un bronzage abricot doré ::: Une peau douce ::: ça fonctionne sur le corps et le visage et les cheveux :::  On va dire que j'ai découvert un de mes indispensables et je suis certaine que vous êtes ravi(e)s de le savoir :::  

wet_skin_spf50

Posté par _annabelle_ à 10:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 janvier 2016

Non je ne connais toujours pas l'Afrique

On avait évoqué les Bahamas, la Californie, l'Asie ::: Le Sénégal nous a été soufflé au creux de l'oreille par une amie bienveillante ::: Je rêve d'aller en Tanzanie ::: Je ne connais pas l'Afrique ::: Je ne connais toujours pas l'Afrique ::: J'ai foulé sa terre, respiré son air et regardé son eau sans tomber malade ::: Le Sénégal s'est offert à nous ::: La vie est pleine de surprises et de claques qui remettent les idées en place ::: Merci à Ben et à sa grand-mère, Mustapha, Awa, Marie, Pierre, Aymen, Sani, Matisse, Papys et tous les autres ::: Sans oublier Bouba(car) ::: Merci d'avoir répondu à nos questions, d'avoir ouvert grand votre maison, d'avoir abreuvé notre curiosité en s'amusant de nos regards d'occidentaux ::: Je ne connais pas l'Afrique mais j'ai abordé ce continent par le plus beau des rivages ::: Et le plus violent des atterrissages jamais vécus jusqu'ici ::: Sous la voûte céleste, sans pollution lumineuse ::: En chantant "le tourbillon de la vie" sur un catamaran ::: En prenant ma malléole pour une balle de golf ::: En me baignant tous les jours dans l'océan ::: En mangeant sur une plage des poissons fraîchement pêchés ::: En faisant pipi à l'Africaine ::: Dans un 4x4 sur une plage désertique, ou presque, avec des vaches broutant les algues ::: En écoutant Vivaldi face à l'océan ::: Sur une pirogue dans la mangrove ::: En remontant le "boulevard Haussmann" d'un village sans eau ni électricité ::: En regardant le coucher du soleil, chaque soir, sans se lasser ::: En m'enivrant chaque jour de l'odeur des fleurs de frangipanier ::: En parcourant le marché aux poissons, le coeur bien accroché ::: En caressant l'écorce des baobabs ::: Et tellement plus encore ::: En images, dans l'ordre et le désordre ::: Et une autre version ici ::: 

20151230_184232

20160105_092425

CIMG4960

CIMG5088

CIMG5077

CIMG5100

CIMG5216

CIMG5193

CIMG5194

CIMG5203

CIMG5172

CIMG5145

CIMG5104

CIMG5222

CIMG5071

CIMG5073

CIMG5043

CIMG5032

CIMG5024 - copie

20160105_120107

20160106_124523

20160106_185541

20160107_112719

CIMG5016

CIMG5241




Posté par _annabelle_ à 10:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


12 janvier 2016

En douze chapitres...2015

En janvier, j'ai rencontré mon double diabolique ::: En février, elles étaient toutes là pour mon anniversaire bis ::: En mars, j'ai libéré la fille aux cheveux courts qui était en moi ::: En avril, j'ai recousu les coeurs meurtris de mes amis ::: En mai, j'ai enchaîné les week-ends ::: En juin, je me suis retrouvée dans un film policier (épisode 1) ::: En juillet, j'ai accompagné en pleine nuit un presque inconnu aux urgences ::: En août, j'ai bronzé ::: En septembre, j'ai vu Hélène, retrouvé Eudes et rencontré Alceste ::: En octobre, je me suis retrouvée dans un film policier (épisode 2) ::: En novembre, le ciel corse m'a rendu le bleu perdu dans une nuit noire ::: En décembre, j'ai marché sur le continent africain :::

12243534_10207393809659059_4781664583855673236_n

Posté par _annabelle_ à 01:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Au revoir Major Tom

Pour Maria Eugenia :::

Posté par _annabelle_ à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2015

Non je ne connais pas l'Afrique

CIMG5128

 

::: Finir 2015 et commencer 2016 sur un autre continent ::: Et aller voir de près les baobabs ::: A très vite ! :::

 

Posté par _annabelle_ à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 décembre 2015

En attendant 2016

 

Posté par _annabelle_ à 09:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 décembre 2015

Hors saison

Une nouvelle case à cocher ::: Dans l'année des premières fois ::: Corse et cochon sauvage ::: Hors saison ::: Les plages désertées ::: Du soleil ::: Une parenthèse sans bruit ni brouillard ::: Loin de la tristesse du continent, la mer comme barrage ::: Tandis que d'autres drames se jouent dans cette même mer morte ::: Paradoxe ::: A Ajaccio, il faut absolument manger au Cabanon ::: Et dormir ici, au calme en plein centre de la ville à deux pas du musée Fesch ::: Et aussi pour le plaisir d'avoir un dressing plus grand que nos appartements parisiens ::: Découvrir le lonzu et ne vouloir se nourrir que de ça ::: Suivre les sentiers, aller saluer les îles Sanguinaires, prendre des cafés en terrasse, faire le marché et regarder les ferries prendre le large ::: Respirer le bon air et revenir avec un exédent de bagage ::: 

 

12309059_10207477100221271_837613886_n

12319446_10207477100381275_173000358_n

12319491_10207477098861237_1034124737_n

12325309_10207477100261272_1072640681_n

12336433_10207477100461277_599057392_n 

12346608_10207477100501278_2140289053_n

Ajaccio-7

(crédit e.s. pour la dernière photo)

Posté par _annabelle_ à 12:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]