la vie paisible

16 février 2018

Et je suis revenue d'Inde

Des mois que je pensais à ce voyage ::: Encouragée par une prof adorée et mes ami.e.s ::: Il m'aura fallu une rentrée professionnelle en septembre dernier des plus catrastrophiques pour me décider ::: Ou plutôt, il m'aura fallu une remarque de l'amoureux ::: "Quoiqu'il arrive, le 3 janvier prochain, tu ne te réveilles pas à Paris" ::: Cette phrase a tourné dans ma tête pendant deux nuits blanches ::: Et j'ai finalement trouvé le moyen de mettre en place ce projet, sans rien perdre d'ici, en gagnant tout là-bas ::: En 5 minutes (ou presque), tout était lancé ::: Mon inscription validée, mes billets d'avion achetés, ma valise prête ::: Un premier avion, un transit par Dubaï, un deuxième avion d'où  j'ai vu, le 3 janvier, le soleil se lever sur Bangalore ::: Un chauffeur m'attendait pour une virée, entre Bangalore et Mysore, entre MadMax et Bollywood ::: 4 heures de route plus tard, entre 200 de vaches croisées, des camions Tata richement décorés, des tuk-tuks, le klaxon comme seul mode de communication, des scooters chargés de familles, j'arrivais (entière, épuisée mais heureuse) à Samyak Yoga pour suivre ma formation 200 Hours Vinyasa Yoga Teacher Training ::: Sous l'enseignement de Yogacharya Arvind, Yogacharya Rakesh et Yogacharya Trupta :::

26613509_10214417534127781_937848062_o

Cérémonie d'ouverture du stage

En pleine jungle du  Karnataka, un cadre agréable auprès de la rivière Cauvery, 4 semaines de stage, un emploi du temps immuable, 15 élèves avec moi, 7 nationalités en tout, 3 Yogacharyas, un enseignement basé sur celui conçu par Sri Tirumalai Krishnamacharya ::: Et c'est parti pour l'aventure, mon aventure à moi :::

Emploi du temps :

6h : réveil

7h-8h30 : Pratique des Asanas

8h30-10h: Petit déjeuner, douche, travail personnel

10-10h30: cours de philosphie

10h45-13h: cours "Asana clinic" (étude de chaque asana, variations et corrections sur les élèves, nous donc)

13h-16h: Déjeuner, sieste, travail personnel

15h-16h : séance personnelle dans le shala

16h-18h: Pratique des Asanas

18h-18h30: repos (12e douche de la journée)

18h30-19h30: Kirtans, pranayama, kriyas méditation

19h30: dîner

21h: au lit!

Et ce même emploi du temps se répéte sur 6 jours ::: Le 7e est réservé au repos, au travail personnel et à la visite des environs ::: Les repas sont délicieux, tout est végétarien (ça tombe bien) ::: Nous disposons tous d'une grande chambre individuelle avec une salle de bain ::: Le personnel sur place est au petit soin avec nous ::: Nos trois maîtres yogis sont présents, attentifs, généreux, constants, patients et pleins d'humour  ::: Etre auprès d'eux, apprendre d'eux, est une chance incroyable ::: Voilà, j'y suis, je pratique tous les jours mon activité préférée dans un cadre idyllique et je savoure chaque minute de ma formation ::: C'est cliché, c'est bête, mais c'est la vérité :::

IMG_3342

26853093_10214457601089430_1608902749_o

La première semaine est consacrée à l'acquisition des bases (ou plutôt la révision, comment déconstuire pour mieux re-construire) ::: Dès le deuxième jour, nous enseignons (d'abord à un petit groupe de 6 personnes) ::: On revoit nos bases, on apprend à formuler et expliquer verbalement les asanas que nos corps pratiquent quotidiennement (sans presque y penser) ::: La première semaine, le corps se réveille, des muscles se tendent, des courbatures apparaissent à des endroits improbables ::: Entre les élèves, on s'observer, on se découvre, on se dévoille peu à peu ::: Le 7e jour arrive à une vitesse grand V ::: Je profite de ma journée off pour pratiquer toute seule à 6h30 dans le shala (studio) puis virée à Mysore pour un massage Ayurvédique, une prière au temple consacré à Ganesh dans le quartier de Gokulam, et une virée au marché de Devaraja ::: Pendant la première semaine, je vis une expérience karmique auprès de la rivière, je me dis alors que si je ne suis pas certifiée à la fin du séjour l'Inde m'aura quand même offert une expérience incroyable, difficilement racontable au risque de passer pour une folle :::

IMG_2775

IMG_2821

IMG_2825

IMG_2807

IMG_2819

IMG_2813

IMG_2800

IMG_2823

IMG_2825

IMG_2809

IMG_2804

Je rentre épuisée de cette virée à Mysore ::: Je ne suis pas/plus habituée aux bruits de la ville, à la foule ::: Je rentre et je file sur les bords de la rivière pour me reposer et réviser mes cours ::: La journée off se termine et déjà, c'est le début de la deuxième semaine consacrée à l'assimilation ::: Notre emploi du temps est rassurant, il permet de se consacrer pleinement à l'apprentissage ::: Ma seule grande question du journée concerne le choix du legging que je vais porter ::: Les cours que nous donnons sont de plus en plus longs, on se corrige entre nous sous l'oeil (et l'oreille) attentif d'un de nos maîtres ::: On apprend à constuire un cours de 90 minutes ::: Le corps tient, le moral aussi ::: L'idée de rentrer un jour à Paris me semble d'un ridicule sans nom ::: Je suis ici, j'y reste !

IMG_2759

Mon amie Rosie en pleine démonstration

26996931_10214538473751196_1284181699_n

la posture de la vache (aux cornes dorées à pois noirs)

IMG_2851

Vrksasana par Gabor

IMG_3394

Yogi Trupta, mon modèle

IMG_2977

IMG_2975

IMG_2980

Au milieu de la deuxième semaine, on obtient l'autorisation de sortir pour admirer les illuminations du Palace de Mysore ::: Ou comment, pendant le week-end, le palais est éclairé pendant une heure ::: Toute la ville et les environs se pressent pour admirer le spectacle ::: A 19h, quand la lumière se fait, une clameur incroyable traverse la foule ::: On se dirait à Disneyland, version Bollywood ::: Et déjà, la deuxième journée de libre, après 6 jours de travail intensif, est arrivée ::: Visite du temple  Ranganathaswamy Temple à Srirangapatna, déjeuner dans le quartier de Gokulam à Mysore (quartier bobo-yogi de la ville), shopping de yogini et visite du Palace de Mysore dans la lumière naturelle ::: Des petites filles en sari et des grand-mères nous demandent de poser avec elles ::: Nous sommes les premières blanches qu'elles voient "en vrai" ::: Le phénomène se répéte plusieurs fois dans la journée ::: C'est très étrange comme sentiment ::: On joue le jeu et on rentre épuisé.e.s à Samyak, prêt.e.s pour la troisième semaine, la plus difficile :::

IMG_3016

IMG_3009

IMG_3034

IMG_3025

IMG_3068

IMG_3087

IMG_3099

IMG_3111

IMG_3073

IMG_3106

IMG_3119

IMG_3128

IMG_3131

La troisième semaine, donc, celle de la digestion de la formation ::: La plus difficile, de tradition ::: L'épuisement physique n'est plus un mythe ::: Les muscles ne nous portent plus, les articulations tirent, la souplesse de nos corps n'est qu'un lointain souvenir ::: Certaines postures acquises depuis des mois sont impossibles à réaliser ::: A Dieu! mon grand écart! ::: D'autres, jusqu'alors impossibles, sont intégrées par le corps qui, trop fatigué, ne donne rien, plus rien ::: Les nerfs de certain.e.s craquent ::: On se serre les coudes, on s'écoute ::: Mon moral tient mais mon corps me lâche ::: Je suis malade pendant plus de 30 heures ::: Je prends cela comme une leçon ::: Malgré une nuit blanche, je suis sur mon tapis à 7h pour la pratique du matin ::: Je pratique avec mon corps souffrant, je respecte mon état et mes possibilités ::: Je tiens, cette séquence reste une bonne leçon quant à mes capacités physiques et morales ::: Je sais que je peux le faire, je sais comment je peux le faire ::: Pendant la troisième semaine, nous expérimentons le "Mysore Style" ::: Nous gérons nous-mêmes notre cours, à notre rythme ::: Yogi Trupta passe entre nous, nous corrige et répond à nos questions ::: Nous sommes responsables de notre pratique ::: La troisième semaine touche à sa fin ::: La journée off est consacrée à une petite virée en ville pour prendre un petit-déjeuner sur un rofftop offrant une belle vue sur Mysore, on file ensuite acheter des livres ::: En Inde, le prix des livres (de yoga notamment) est imbattable ::: En quelques journées de visite, j'aurais eu un petit aperçu de l'Inde, l'Inde du sud, très différence de celle du Nord ::: Il me faudra revenir et revenir encore pour découvrir toutes les facettes de ce pays ::: Le reste de la journée est consacré à la révision de notre examen écrit et surtout à la préparation de notre séquence de 90 minutes qui sera donnée, pendant la dernière semaine, à l'ensemble de la classe :::

IMG_9650-min

IMG_2844

IMG_3235

 

IMG_2892

IMG_9564-min

Et la quatrième et dernière semaine est arrivée ::: La semaine du partage ::: Le sentiment de vouloir rester ici, pour toute la vie, a fait place à la raison ::: Mon expérience, mon stage ici, ne prenaient sens qu'avec mon retour en France ::: Autrement, c'est une toute autre vie qui m'attend ::: Et ma vie en France me convient pleinement ::: Je n'ai pas envie de changer de vie, pas radicalement ::: Chaque jour, je me prépare donc à mon retour ::: En pensant à toutes les personnes, les choses, les moments qui m'attendent ::: Le premier jour de la dernière semaine, nous avons donné, Rosie, Lise-Lotte et moi, notre séquence de 90 minutes à toute la classe ::: Nous étions les premières à entrer en piste! ::: Puis, après notre épreuve pratique, nous avons profité de chaque instant de notre formation, suivi les cours des autres élèves avec grand plaisir, révisé et révisé encore jusqu'à notre examen final ::: 90 minutes pour répondre à une série de questions, décrire quelques enchaînements de postures et des méthodes de respiration ::: Le dernier soir, c'était la fête, la fête des chapatis ::: Et le dernier jour, nous nous sommes levés à 5h pour préparer notre cérémonie avec un mandala de fleurs sur un dessin conçu tous ensemble ::: C'est bête, hein, mais cette cérémonie où chacun reçoit de la main d'un de nos professeurs son certificat était pleine d'émotions ::: Il est difficile, voire impossible, de raconter cette expérience ::: Un mois, c'est long, surtout quand chaque minute compte triple! ::: Depuis mon retour, tous les jours, des souvenirs me reviennent en mémoire ::: Il me faudra plusieurs mois pour digérer ma formation, pour en extraire l'essentiel, pour la faire mienne dans mon quotidien à Paris ::: En quatre semaines, j'ai appris beaucoup sur moi même et que j'étais capable de faire face à mes peurs ::: D'ailleurs, c'est bien simple, je n'ai plus peur :::

IMG_3585

IMG_3607

IMG_20180130_072106-min

IMG_20180130_081015-min

IMG_20180130_081832-min

Merci à Arnaud, Alessandra, Gemma, Rosie, Felicia, Chris, Gabor, Marion, Sarah, Lydie, Lilas, Natascha, Alice, Sarah & Emma

Un grand merci à Yogi Trupta, Yogi Rakesh, Yogi Arvind et à Shwetha

:::

Notre petite surprise pour nos professeurs:

 

27583135_10214656914072130_1468679685_n

 

 

:::

Si vous avez envie de tenter l'aventure d'un YTT, je vous recommande Samyak Yoga 

mais surtout je vous recommande de suivre l'enseignement de Yogi Trupta et de Stéphanie

soit avec Oil Yoga

soit avec Xandra Yoga

Namasté!

Posté par _annabelle_ à 08:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 janvier 2017

:::Latitude : 67.550415 ::: Longitude : 24.256783 :::

16174555_10211118501214020_8629388444483237592_n

Cette année, pour les fêtes, un voyage à Berlin (pour retrouver des amis) ou à Istanbul (pour découvrir) était prévu ::: Et puis finalement plus ::: Quand une idée un peu folle a pris forme ::: Un projet raconté cet été qui devient réalité comme par magie ::: Quelques désagréments plus tard (voyage repoussé, annulé, de nouveau repoussé, en suspens, en attente de confirmation, refusée, grrr, confirmé!), on a finalement décollé pour la Laponie ::: Au nord du cercle polaire arctique ::: Le pays du Père Noël (en vacances aux Bahamas) et celui des aurores boréales ::: Pas de suspens ::: Oui, on a pu admirer des aurores ::: Enfin une ::: Une toute verte, pas très grande mais impressionnante par son développement tout en douceur ::: D'une légère virgule verdoyante dans le ciel noir à une vaste nuée observée depuis une forêt de bouleaux et d'épicéas ::: Dans un silence enneigé ::: Impossible de prendre une photo, il faut du bon matériel ::: Cette aurore est donc gravée dans notre rétine pour la vie ::: Il y a eu aussi des rennes, des huskies, des virées en raquettes et en motoneige, du ski de fond, de la luge (en nocturne), des jacuzzi et des saunas ::: De -12 à -4, finalement pas de grande différence au ressenti ::: Des airelles sous toutes formes possibles ::: De jolies maisons rouges bordées de blanc :::Des tonnes et des tonnes de neige, du silence, des étendues à perte de vue, de la blancheur scintillante, des lacs gelés, des sapins fantomatiques ::: Des anges de neige et des bombes (dans la neige) ::: Des levers de soleil à 11h et des couchers à 14h30 ::: Les plus beaux jamais vus ? ::: Très certainement ::: Voilà, il y a eu tout cela et bien plus ::: Bien évidemment, c'est un beau voyage, un très beau voyage ::: Dont on revient difficilement ::: Fallait voir ma tête dans le taxi du retour :::  

15966012_10211082265748156_1886302313029115177_n

15976937_10211099855387886_7565308037994514195_n

16105715_10211136175815874_3898668502680782731_n

16114884_10211118500774009_6880660998845134267_n

16143032_10211118501054016_6311125680517768137_n

 

16295426_10211197767715633_64934307_n

16295736_10211197767915638_891244176_n

16344112_10211197767875637_1550775589_n

16344246_10211197768035641_913930657_n

16358600_10211197768075642_762418863_n

Nous étions logés chez YllasChalet (tout confort avec un sauna dans l'appartement, enfin dans la salle de bain) et nos excursions ont été gérées par LaplandSafaris :::  Merci Maud ! ::: 

15941475_10211090982606072_2185212128453040419_n

 (j'ai vraiment de grands bras)

Posté par _annabelle_ à 10:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
31 décembre 2016

:::2016:::

 

::: 2016 :::

::: C'est déjà fini :::

::: Une année qui a si bien commencé :::

::: Et qui m'a offert tellement tellement tellement :::

jwsigpro_cache_ee2196bf8c_flowers-paper-shavings-1

 

Janvier

Sous la voûte céleste du Sénégal ::: je romps ::: je me (re)mets au yoga ::: 

Février

Je m'offre le plus coquin des cadeaux d'anniversaire ::: Et je passe une excellente soirée entourée de mes amies ::: 

Mars

Une rencontre philosophique aux conséquences végétariennes :::

Avril

Paulette vient à Paris ::: Je file à Londres avec ma nièce chérie ::: Je (re)file à Aix et je rentre avec l'idée de tout recommencer :::

Mai 

Je sèche éhontément quelques heures de boulot pour "tout (re)commencer" ::: (justement) :::

Juin

La découverte du yoga en extérieur, plaisir de regarder les feuilles bouger en faisant l'arbre :::

Juillet 

Première fois à Avignon et premier week-end amoureux :::

Août 

Aix/Picardie/Corse, le trio gagnant ::: Et un neveu tout rose :::

Septembre

Une soirée pleine d'émotions, de souvenir et de bienveillance ::: Du yoga tous les jours ::: Ou presque ::: 

Octobre

Des rencontres, des présentations, des rencontres :::

Novembre

En route pour Copenhague ::: On hygge beaucoup depuis ::: 

Décembre

Des fêtes de fin d'année en famille, avec deux nouveaux (bien)venus ::: 

 

 

 ::: Joyeuses fêtes de fin d'année à toutes et tous :::

::: Allez, c'est (re)parti pour un tour :::

 

Posté par _annabelle_ à 19:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2016

Entre Chicago et Berlin

On avait prévu de partir à Dublin, on est parti à Copenhague ::: Logique géographique ::: Comme tout touriste qui se respecte, le premier soir, on dîne sur  Nyhavn à la lumière des bougies :::  

14961344_10210337327765172_2070886370_n

Le premier jour, on part à la découverte du quartierde Frederiksberg ::: Véritable hipsterland danois ::: Petit-déjeuner chez Rist et on découvre que, oui, les Danois laissent bien leurs enfants dehors pendant qu'ils prennent leur café ::: Passage par Frederiksberg Have pour rejoindre Norrebro et l'Assistens Kierkegaard en passant par Vestberbro ::: 

14963042_10210337321445014_1705012303_n 14963060_10210337321765022_536362534_n

Traversée de la ville dans l'autre sens pour rejoindre Papirøen, marché couvert de street food danoise ::: On y trouve de tout dans une ambiance joyeuse :::  On boit, on dîne et on admire les étoiles sur le port :::  Et au Wish Tree Garden de Yoko Ono, on laisse un voeu (et pas un vélo, donc) :::

14915039_10210337893259309_1624403694_n14936920_10210337890419238_732289813_n

Au deuxième jour, on pousse jusqu'au marché couvert de Torvehallerne pour le brunch ::: Horreur, les adresses à tester sont soit fermées, soit déjà pleines à craquer ::: On trouve alors par hasard un lieu charmant à la cuisine délicieuse (Feel Good, sur øster farimagsgade) ::: 

En chemin vers le quartier de Christiana, on passe par Rosenborg Slot (le château de Christian IV)

14962489_10210337896139381_728234916_n

Nyboder (le quartier de la marine royale avec ses maisons oranges)

14962282_10210338165386112_517750246_n14937068_10210338165906125_2024393365_n14971438_10210338162906050_130392068_n 

Si on a bien vu la petite Sirène malgré la horde de touristes, on lui préfére sa cousine, la petite sirène génétiquement modifiée (et qui n'intéresse aucun touriste pour le coup) ::: Juste avant, on a bien sûr fait le tour du Kastellet :::

14962462_10210338165186107_1938988186_n

Pour rejoindre Christiana, on longe le port et traverse la place d'Amalienborg 

14971349_10210338165066104_1439542130_n

tout en assistant à la relève de la garde (ce n'était pas vraiment prévu), on rejoint Christianshavn en passant par Vor Frelers Kirke :::

14961438_10210338164626093_410950617_n

14961563_10210338164386087_129119217_n

Petit dîner de smørrebrød au Brooklyn Bar avant de filer à Tivoli ::: Où Halloween a pris ses quartiers pour notre plus grand plaisir ::: 

14886334_10210338164346086_291437898_n

14962833_10210338164546091_282376355_n

tivoli_n

Tivoli, ou comment avoir 12 ans de nouveau 

Au troisième jour, la pluie calme un peu nos ardeurs ::: La balade est donc plus statégique ::: Petit déjeuner à la Skt Peders Bakery, la plus ancienne boulangerie de la ville, pour déguster les meilleurs kanelsnegles du monde ::: Tellement bons qu'on est revenu le lendemain en faisant un détour sur notre programme ::: Fin de l'aparté gourmand (enfin presque) ::: Balade dans le quartier Latin avec arrêts fréquents dans les boutiques de design et visite de la Rundetaarn :::  

14885763_10210338163346061_589085041_n

Par deux fois, un restaurant plutôt renommé à refuser de nous installer...on a donc du trouver d'autres adresses ::: Blød hat a été particulièrement à la hauteur ::: La preuve par l'image ::: 

14958493_10210338162586042_239952798_n 14914669_10210338162786047_1422130437_n

Après une pause lecture forcée par la météo pluvieuse, plein d'énergie, on file dîner et boire chez WarPigs ::: Véritable paradis de la bière installé sur le MeatPacking District, autre antre de la gastronomie danoise ::: 

14914571_10210337893939326_27386712_n (oui, j'ai même rapporté le t-shirt avec le bÖ logo)

Au quatrième et dernier jour, après (donc) un détour chez Skt Peders Bakery, matinée au Nationalmuseet ::: Puis déjeuner avec des connaissances françaises aussi en week-end à Copenhague (ah, la magie des réseaux sociaux qui vous localisent et vous permettent de vous retrouver partout dans le monde) chez Maven  ::: Installé dans la sacristie de l'église Saint Nikolaj elle-même transformée en lieu d'exposition :::

14915035_10210338162466039_490483647_n

Et voilà, c'est déjà l'heure de reprendre l'avion pour Paris ::: A Copenhague, on fait du vélo, beaucoup de vélo mais on a choisi de tout faire à pied ::: Tout est propre et un peu féerique ::: Il y a des bougies partout ::: Même devant les boutiques, sans parler des citrouilles et potirons d'Halloween en quantité gargantuesque, sans que personne ne vienne abîmer ces décorations extérieures :::  A Copenhague, on retrouve quelque chose de Berlin et on reconnait quelque chose de Chicago ::: Il y a des parcs partout et la présence de la mer confère à la ville un côté rude et romantique à la fois ::: A Copenhague, on mange du hareng mariné (je suis en manque) et des réglises salés (j'ai tout un stock) ::: Quelques photos pour le plaisir :::

cope

 

14937942_10210338161186007_815400582_n14936909_10210338163546066_410025957_n14914669_10210337321925026_1577762880_n

14958639_10210337322845049_1984554782_n14937993_10210338164026078_1545367760_n14962873_10210338163226058_1467323159_n

Posté par _annabelle_ à 09:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 octobre 2016

En marge de la Fiac

Jeudi, un dîner prévu à la dernière minute ::: Des retrouvailles dans un bel hôtel particulier ::: Et je découvre la Outsider Art Fair ::: L'Art Brut est à l'honneur ::: Je connais peu ou très mal ::: Je reconnais quand même les oeuvres d'Henry Darger ::: Là, présentées au fond, sur un grand mur ::: C'est déroutant, amusant, intrigeant ::: Et la vue sur les grands boulevards est superbe ::: 

outsiderfair_n

Samedi, sous un grand soleil, virée à la Halle Saint-Pierre ::: Jusqu'au 26 février 2017 (!) on peut y voir les oeuvres de Gilbert Peyre ::: Des oeuvres qui parlent, pleurent, rient, chantent et pissent ::: Le tout avec délicatesse et humour ::: Les grands thèmes de la vie sont réunis, questionnés et mis en scène ::: Les applaudissements à la fin de chaque mise en scène en disent long sur l'émerveillement provoqué chez chacun ::: Le charme de la poésie mécanique ::: 

Posté par _annabelle_ à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2016

My Bauhaus is better than yours

Vernissage et moment prout-prout, le retour ::: Vernissage (donc) de l'exposition consacrée au Bauhaus ::: En compagnie de Matali Crasset ::: Enfin, pas vraiment vraiment en sa compagnie ::: Mais au même rythme ::: Dans cette horde sauvage des Amis des Arts Déco qui hante les vernissages ::: L'esprit du Bauhaus ::: De l'esprit, ou plutot de la force d'esprit, il en faut pour profiter du meilleur des lieux en compagnie de 25 congénères au mètre carré ::: Je suis yogini, ou je ne suis pas ::: Si on met de côté une légère incohérence de l'exploitation de l'espace ::: Oui, j'ai un peu de mal à revenir sur mes pas au cours d'une visite ::: Non, je ne suis pas psychorigide ::: L'exposition est particulièrement didactique et richement dotée ::: 900 pièces en tout pour évoquer cette révolution stylistique, l'adieu aux fioritures et l'avénement du minimaliste ::: (ça colle bien à l'ère actuelle, non?) ::: Les ateliers, les élèves devenus maîtres, les maîtres tout court ::: Les cours et les ateliers ::: Les genres décloisonnés, l'art et l'artisanat mêlés ::: Si l'expo insiste bien sur les influences (notamment médiévales) du mouvement (total), elle a en plus le mérite de finir sur la présentation d'oeuvres et d'artistes (très) contemporains inspirés par le Bauhaus et selectionnés par Mathieu Mercier ::: 

bauhaus-ballet-costumes-06

Triadic Ballet, Bauhaus, c. 1920

Posté par _annabelle_ à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Miscellaneous ::: 8

Les conférences Drouot

Tous les derniers jeudis du mois ::: Une thématique, une conférence ::: On a commencé fort avec "Les cabinets de curiosité" par Maître Aguttes ::: A venir, Bernard Buffet, Bakst et l'art culinaire! :::

Juste la fin du monde

Dolan m'a collée au fond de mon siège ::: Toute l'oppression de la famille ::: Les rôles assignés à chacun, desquels il est tellement difficile de s'échapper, dans lesquels il est toujours facile et confortable de se lover, on connaît le rôle par coeur, pourquoi se priver? ::: 

Divalala

Femme, femme, femme ::: Un spectacle tout en voix ::: Et quelles voix! ::: Une jolie critique ici et même une vidéo ::: On découvre des chansons et on redécouvre des titres que l'on croyait connaître ::: 

Nuit Blanche

Cette année, j'ai surtout passé la nuit autour d'une énorme gauffre (à la crème de marron, pour bien entrer dans l'automne) ::: Trêve de plaisanterie ::: J'ai aussi vu un concert de thérémine ::: Cet étrange instrument joué ici par des Taupes, tantôt lyriques, tantôt rockeuses ::: Je voulais voir quelque chose d'amusant et de troublant ::: La Nuit des Taupes était parfaite pour ça ::: 

taupes_n

A table!

De l'art de tester des adresses où végétariens et non végératiens trouvent leur bonheur ::: Les pâtes vivantes ::: Bookie ::: Khaosan ::: Le Lieu Dit ::: 

La fille inconnue

"Si elle est dans notre tête, c'est qu'elle n'est pas morte" ::: Et Adèle Haenel est une de mes actrices préférérées, depuis son second rôle dans "Suzanne" où elle volait la vedette à l'héroïne insipide ::: 

Du yoga

Au quotidien, je pratique le Hatha, le Yin et le Vinyasa ::: En version flow et en version plus dynamique ::: Chaque jour, un yoga différent ::: Pour le plaisir ::: Dernièrement, j'ai essayé une autre forme de yoga, le Mandala Flow Yoga, ainsi que le bodyART ::: Avec le premier, le tapis devient une véritable aire de jeux ::: On tourne autour de soi, on tourne autour du tapis ::: Avec fluidité, comme une danse ::: Avec le second, on respire, on transpire et on fait des postures totalement nouvelles (pour moi) ::: Autant je suis convaincue par le premier, autant il me faut tester de nouveau le second :::

Polina

J'avais adoré la bd ::: Maintenant le film ::: Il me tarde d'être en novembre ::: (oui Karine, je te passe le volume dès que...)

Chez Angelina

20 ans de vie à Paris et je suis enfin allée chez Angelina ::: Oui, il était temps ::: A la faveur d'un samedi midi ensoleillé, aucune attente, on a saisi la jolie table qui s'offrait à nous pour bruncher :::  Le tapis de la Savonnerie mériterait un nettoyage, le service est trop condescendant à mon goût ::: En revanche, le Mont Blanc était largement à la hauteur de mes attentes ::: Direct dans mon top 5 ::: Il va me falloir y retourner, je n'ai pas goûté au célèbre chocolat chaud de la maison ::: On est resté au champagne ::: Des volontaires pour un chocolat ?:::

angelina

 

Posté par _annabelle_ à 09:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
30 septembre 2016

Miscellaneous ::: 7

Un ouvrage de référence

Si vous ne connaissez rien à l'enluminure du XVIe siècle, les Presses universitaires de Tours publient un ouvrage, qui fera c'est certain, référence en la matière ::: Etienne Colaud et l'enluminure parisienne sous le règne de François Ier avec une préface de François Avril ::: L'auteur, Marie-Blanche Cousseau a consacré sa thèse à cet enlumineur et s'est plongée pendant des années dans l'étude de vignettes enluminées réalisés par lui et ses ateliers ::: Un travail de petite fourmi qui lui a permis de mettre en lumière un pan de l'activité peinte à Paris à cette époque ::: 

colaud

Un bar

Avec des cocktails ::: Pour changer ::: De très bons cocktails ::: Le Cooper Bay ::: A côté du Marché Saint-Martin ::: Non seulement le bartender est beau garçon (soyons futiles) mais il nous a fait un show assez exceptionnel de lancé et réception de shaker ::: 

Un restaurant

Je n'y avais pas mis les pieds depuis très longtemps ::: Le Café Titon où l'on boit et mange en version germanique ::: Le burger végétarien est validé, sans oublier la bière du mois (à l'odeur de litchi) :::

Le bullet journal

Depuis le printemps je suis tombée dedans ::: Tout progressivement ::: La folle des listes que je suis a enfin trouvé son bonheur avec un simple cahier et un stylo ::: Ni plus ni moins ::: Surtout moins ::: Des informations ici ::: 

Divines

De la violence, de la tendresse et beaucoup d'humour ::: Des petites nanas qui veulent s'en sortir en choisissant une voie qui mène inexorablement nulle part ::: Une amitié à la vie, à la mort ::: Des maladreses cinématographiques (en même temps, hein, je n'ai jamais réalisé un long métrage alors mon avis, hein...) mais des scènes marquantes et des interprétations très justes ::: 

Posté par _annabelle_ à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 septembre 2016

Du yoga

(attention billet très pénible, plein de bons sentiments et de yogitude, vous êtes prévenu.e.s)

yogagetty

Yoga class, 1965, Getty Images

En octobre 2013, j'ai écrit ce billet sur le yoga ::: A l'époque, mon corps subissait de nombreux traitements médicamenteux ::: Je n'avais plus d'activité physique depuis quelques mois et j'avais besoin de me retrouver ::: Malgré quelques réticences, je me suis mise au yoga ::: Avec plaisir et joie ::: Au bout de quelques mois, la déception fut totale ::: Manque d'envie et gros ennui ::: J'ai alors renoncé à mes cours du jeudi soir ::: Un licenciement, une opération, une rupture, un déménagement, un nouveau job, bref...un nouveau chapitre de vie plus tard (le tout en 4 mois), je n'avais toujours pas repris d'activité physique ::: Et ma nouvelle vie s'est écrite alors avec un nouveau corps ::: Résultat de mon opération ? Résultat de tous ces changements aussi radicaux que rapides ? Je ne sais pas ::: Toutefois j'aurais eu besoin de près d'une année pour m'apprivoiser, pour apprivoiser mes nouveaux contours ::: Et autant de temps pour renouveller mon stock de soutiens-gorge ::: Notre séjour au Sénégal a été l'occasion de renouer avec le plaisir de l'activité sportive ::: En gros, 5h de sport par jour ::: Ou comment passer de rien à beaucoup ::: De retour à Paris, sous la pluie et dans le froid, le besoin de bouger était encore là ::: Et voilà comment en janvier, j'ai ressorti mon tapis de yoga ::: Dans un autre contexte, avec une autre prof, dans un tout autre état d'esprit ::: j'ai commencé par une heure par semaine ::: A la deuxième séance, la deuxième semaine donc, j'ai compris qu'il fallait que je passe à au moins deux cours hebdo ::: Je me suis offert un tapis de meilleure qualité mais j'ai continué à porter mes leggings recousus à la main ::: Et j'ai entraîné Karine dans ma chute! ::: J'ai tenu ce rythme pendant 6 mois ::: En juin, j'ai ressenti le besoin de passer à trois cours ou plus par semaine ::: J'ai profité du mois d'août pour suivre des cours quotidiennement lorsque j'étais à Paris, histoire d'assurer une transition (en douceur) ::: Pendant mes vacances loin de la capitale, grâce à youtube, j'ai continué à pratiquer, toujours avec Karine ::: Et quand l'heure de la rentrée a sonné, le 5 septembre pour moi, j'ai organisé ma semaine en intégrant un cours par jour (sauf le week-end, là, mon amoureux me fait courir et c'est une tout autre histoire) ::: Bref, le yoga est devenu aussi vital que manger, boire, lire, dormir, rire, embrasser au quotidien ::: Je suis devenue une yogini plus qu'assidue ::: J'ai besoin de cette heure où je suis nul part et partout à la fois ::: Et tout mon quotidien a changement ::: Ou plutôt, mon positionnement face au quotiden a changé ::: Je suis plus détendue, physiquement et surtout moralement ::: Je prends du recul sur moi et je tiens à distance les choses/éléments/personnes/événements/situations qui ne me plaisent pas ::: Je gère mes angoisses différement ::: Je regarde à l'intérieur de moi ::: Et je stresse mes ami.e.s avec mes monologues sur les bienfaits du yoga ::: Quand je ne leur offre pas des chaussettes de yoga pour s'y mettre* ::: On me demande régulièrement : "t'es libre ou t'as yoga?" :::  Mon (sexy)psy veut même me relâcher dans la nature après des mois de votre relation torride hebdo ::: Il considère que je n'ai plus autant besoin de lui ::: A cela s'ajoute aussi une alimentation totalement revue et corrigée, ou presque ::: Je ne mange pas de viande ::: Il me reste toutefois le pastis, les glaces au calisson, les m&m's bleus,... bref de quoi me lester sur mon tapis ::: Maintenant, j'ai très envie d'une retraite en Inde, à Bali(Bali) ou même en Bretagne :::

 

*Accessoire totalement superflu 

Posté par _annabelle_ à 10:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
22 septembre 2016

Automne indien?

automne

Posté par _annabelle_ à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]